Urban Rivals
?
S'inscrire            Déjà inscrit au jeu →  
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe

[ЯΞƇЯUŦΞMΞИŦ] Plonger Clint City dans le chaos !

[ЯΞƇЯUŦΞMΞИŦ] Plonger Clint City dans le chaos !
jeudi 31/01/2013, 22:57
R0NIN_ - Senior

Urban Rivals - le jeu de cartes à collectionner massivement multijoueur
12 messages
[ЯΞƇЯUŦΞMΞИŦ] Plonger Clint City dans le chaos !
R0NIN_ - Senior - Jeudi 31/01/2013, 22:57

Bien le Bonsoir,
Je me présente à vous pour vous présenter une nouvelle guilde : !

a pour objectif de regrouper des vilains de qualités qui veulent mettre à feu et en cendres Clint City.
En effet, la plupart des gens qui vivent ou débarquent en ville ont pour objectif soit de se faire un nom et de devenir les plus puissants ou alors qui s'allient entre eux pour faire le bien. Malheureusement, ils sont de plus en plus nombreux et à ce rythme Clint City sera bientôt une ville trop prospère.
En venant chez nous, vous deviendrez les « winners » du mal : plans terriblement machiavéliques, d'imposantes actions qui feront pleurer la personne la plus heureuse au monde,... !
C'est notre principal mot d'ordre : plonger Clint City dans le chaos !


Recrutement :


recherchent des personnes sans peur et aspirant à faire le mal (mais attention : le mal, nous le faisons bien) !
Si vous êtes téméraire et avez une certaine expérience alors n’hésitez pas à m'envoyer un message en vous présentant.
« Précédente12Suivante »

2/12
Dwarke - Senior English
Vendredi 01/02/2013, 03:09

Bonjour.
Votre guilde reste une guilde de gentils : il n'y a qu'eux pour s'associer d'une quelconque façon.

Un génie du mal, un vilain de qualité, une terreur des ruelles sombres...

*bombe fièrement le torse*

... fait bande à part, il n'a confiance qu'en lui-même et son égo démesuré !
S'il rejoint une guilde c'est pour gagner la confiance des gens et se servir d'eux pour aller plus loin dans ses plans machiavéliques !

Bon recrutement et faites mal le mal !
3/12
0_Nicki - Titan ελληνικά
Vendredi 01/02/2013, 07:07

Je fonce
4/12
R0NIN_ - Senior
Vendredi 01/02/2013, 10:30

Gentlemen le Wyzi (t'as pas tort mais pas moi)

Aucun vilain ne s'assume ouvertement dans cette ville, surement ce que tu dis est vrai, néanmoins j'ose toujours espérer trouver un jour du vilain digne de ce nom ... ceux qu'ont envie de taper du gentil ou de pousser mémé dans l'escalier ...

Parce que dans le cas contraire je serai dans l’obligeance de faire le mal moi-même !
5/12
Dwarke - Senior English
Vendredi 01/02/2013, 13:24

Il y en avait beaucoup qui s'assumaient il y a deux ans... mais ils ne sont plus là, je les ai malmenés et neutralisés pour m'assurer le monopole du mal !
6/12
R0NIN_ - Senior
Vendredi 01/02/2013, 15:42

Pas tout a fait daccord Wyzi ; La sagesse populaire nous dit: "faire le mal c’est mal, et faire le bien c’est bien "… voilà qui parait clair, chacun peut choisir sans se tromper et sans être trompé !
Mais lorsque la volonté s’en mêle, l’équation se complique. En effet "vouloir le mal" (seulement le vouloir !) c’est déjà mal, alors que "vouloir le bien" ça n’est pas encore bien … il n’y a que le "faire le bien" qui soit bien !
Mais alors "faire le mal en voulant le bien" voilà qui, non seulement met à mal notre entendement en opposant les moyens à la fin, mais de plus vient ébranler la morale en acceptant de faire le mal !
Entendons-nous bien, il s’agit ici seulement (si je puis dire) de faire le mal et non pas de le vouloir car ce que l’on veut ici, tout en faisant le mal, c’est le bien, et d'ailleurs pourrait-on vouloir le mal et le bien en même temps ?
Comment se fait-il donc que l’on puisse être amené à faire le mal sans le vouloir et de plus en voulant son contraire, le bien ? Faut-il en conclure que c’est dans la nature même de ce « vouloir le bien » que se trouve le mal lui-même ? hein!!
7/12
Dwarke - Senior English
Vendredi 01/02/2013, 16:14

Prenons les différents cas de figure.

* Faire le mal en voulant le mal, c'est très bien (un vilain qui accompli un plan machiavélique, c'est le minimum acceptable pour être un vrai vilain).

* Faire le mal en voulant le bien, c'est bien (en effet, du point de vue de quelqu'un qui veut le mal il est toujours préférable qu'un mal s'opère, même si idéalement il aurait mieux valu que le mal soit voulu).

* Faire le bien en voulant le bien, c'est mal (on ne va pas laisser les personnes bien intentionnées réaliser ce qu'elles veulent sans leurs opposer résistance). Là un cas particulier intervient : si celui qui veut faire le bien en voulant le bien est de tuer quelqu'un qui veut le mal, c'est mal (vu que tuer quelqu'un c'est mal par définition). Donc il s'avère que dans certains cas on fait le mal malgré qu'on fasse le bien en voulant le bien (enfin si la réussite est effectivement effective).

* Faire le bien en voulant le mal, c'est très mal (tu met au point un plan machiavélique, tu le réalises, tu le réussis et cette réussite arrange la partie adverse). On reconnait la le vilain raté qui ne doit même pas chercher à faire carrière dans le mal.



Pour ma part je fais le mal pas en voulant faire le mal, mais en me voulant du bien (en effet quand je fais quelque chose de mal c'est toujours pour un bénéfice personnel, un vilain n'est pas intéressé par des grandes quêtes stupides). Tout vilain qui se respecte va faire le mal pour un bénéfice personnel, car le partager et ainsi donner la possibilité à d'autres personnes d'atteindre son niveau est de prendre le risque d'avoir un forte concurrence. Je préfère tuer la concurrence dans l’œuf et asservir avant même que l'idée de rébellion ait prit forme.


Pour conclure : je fais le mal parce que je le vaut bien.
8/12
R0NIN_ - Senior
Vendredi 01/02/2013, 17:24

En effet Wyzi ! le mal arrive sans que personne ne le veuille, il s’introduit par effraction en quelque sorte, insensiblement.
Le mal, lorsqu’il vient, ne s’annonce pas, il avance masqué, assez malin pour se cacher sous le masque du bien.
Il se cache précisément, dans ce « vouloir le bien » qui, quand à lui, se proclame, s’annonce …

Lorsque l’on veut le bien on aime à le faire savoir, tant est si bien que, dans le "vouloir le bien", le "vouloir" prend le pas sur le "bien". Et précisément le "vouloir" lorsqu’il entre en action ne fait pas de quartier … partout ou passent, celui ou ceux qui "veulent", il ne reste généralement plus grand chose du bien qu’ils sont censés vouloir. La volonté ne fait généralement pas bon ménage avec la morale !

L’indifférence, la démission et la lâcheté des autres s’y ajoutant il n’est pas rare de voir ainsi au final le bien que l’on a tant voulu se laisser submergé par le mal …


Bref,.. le "vouloir le bien" cache le mal, donc il faut en conclure qu’il ne faut plus vouloir et suivre ton exemple "vilain parce que tu le vaut bien."
9/12
R0NIN_ - Senior
Samedi 02/02/2013, 09:48

***
Allez n'ayez pas peur, je ne vous mangerez pas, enfin pas tout de suite
si vous etes actif un peu bavard (mais pas trop tout de même) et aspirant à faire le mal alors vous etes fait pour être parmi les Vilains
10/12
R0NIN_ - Senior
Lundi 04/02/2013, 09:10

Recrutement toujours d'actualité ***
Allez venez que la gloire soit avec vous et l'esprit de précisions vous guide!!

« Précédente12Suivante »

Urban Rivals - le jeu de cartes à collectionner massivement multijoueur

L'équipe d'Urban Rivals est constituée de passionnés de jeux vidéos et de jeux de cartes à collectionner comme : Magic the Gathering, Dominion, Vampire, Yu-Gi-Oh!, Pokemon, Wakfu TCG, Assassin Creed Recollection, Shadow Era, Kard Kombat and Might & Magic Duel of Champions.

Play our other addictive free to play online TCG: Fantasy Rivals